La propriété POP3.To n’est pas toujours présente dans le contexte

16Juin10

BizTalk peut, via l’adapter POP3, réceptionner des messages envoyés dans une boîte aux lettres. BizTalk scrute la boîte aux lettres, extrait l’email (le supprime de la boîte) et, en fonction de la configuration de l’emplacement de réception, récupère le body du mail et les attachements.

Lorsqu’un message est publié dans la MessageBox en provenance d’une boîte aux lettres, son contexte contient des propriétés spécifiques de l’adapter POP3 (namespace http://schemas.microsoft.com/BizTalk/2003/pop3-properties), notamment :

  • Le sujet du mail (Subject)
  • L’émetteur du mail (From)
  • Le ou les destinataires (To)

La liste complète des propriétés contextuelles est ici : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa560937.aspx

Vous pouvez ainsi lire ces propriétés pour procéder à des traitements particuliers sur les messages, soit pour les router vers des applications ou destinataires (grâce à des filtres), soit pour construire de nouveaux messages via une orchestration par exemple.

L’un de mes clients utilise ce mécanisme dans le scénario suivant:

  • Des scanners de documents réceptionnent des documents papier et produisent des PDF;
  • Les PDF produits sont envoyés par email (en attachement) à une boîte aux lettres générique;
  • BizTalk écoute cette boîte aux lettres générique. Le mail et les PDF en attachement sont réceptionnés dans la MessageBox et traités par une orchestration;
  • Chaque PDF est ensuite déposé dans une arborescence de répertoire ou dans une librairie documentaire d’une GED.

Le travail de récupération des PDF en attachement et d’envoi dynamique dans un répertoire ou une librairie documentaire d’une GED est réalisé via une orchestration et un port d’envoi dynamique.

Pour déterminer l’emplacement de dépôt des PDF réceptionnés, l’orchestration se sert du contenu de la propriété POP3.To. Cette propriété contient l’adresse email de la boîte aux lettres source. En fonction de son contenu, le chemin du répertoire de dépôt peut être déterminé (c’est une règle de gestion du client).

La lecture de la propriété est effectuée dans l’orchestration grâce une shape Expression et le code suivant : msgScanner(POP3.To).

Tout fonctionne bien car la propritété POP3.To est toujours présente dans le contextesauf dans certains cas !

En effet, la propriété POP3.To n’est pas dans le contexte du message si le contenu du champ “To” de l’email est trop volumineux. Dans certains scénarios métiers chez ce client, le scanner envoi le PDF à d’autres destinataires en plus de la BAL générique.

Lors de la réception du mail, l’adapter POP3 tente de promouvoir la propriété To mais ne peut le faire car son contenu excède la limite des 256 caractères d’une propriété promue. De ce fait, la propriété n’est pas dans le contexte…

Dommage que la propriété ne soit pas tout de même présente mais non promue (car dans ce cas, il n’y a pas la limite des 256 caractères).

😦

Publicités


No Responses Yet to “La propriété POP3.To n’est pas toujours présente dans le contexte”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :